Last Empires Index du Forum Last Empires
Wargame
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Traités avec le peuple Bavalois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Last Empires Index du Forum -> S2.Traités
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Barthelemy



Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 153

MessagePosté le: Mer Déc 10, 2008 7:20 am    Sujet du message: Traités avec le peuple Bavalois Répondre en citant

Traité Pisado-Bavalois
Citation:
Traité de Baval

Préambule


Suite à la capitulation de la Principauté de Baviel, La nation de Pisadou triomphante entend mettre fin à la guerre Pisado-Bavaloise. Pour cela elle impose les points suivants à la nation vaincue.

Article 1
Sa Majesté Eléonor de Lauriston, Reine de l'Etat Belligérant de Pisadou, est reconnue triomphatrice incontestée de la guerre Pisado-Bavaloise.

Article 2
Son Altesse Royale Baptistin I, Prince de la Principauté Bélligérante de Baviel, est reconnu perdant de la guerre Pisado-Bavaloise.

Article 3
Sa Majesté Eléonor de Lauriston applique son droit de grâce. Son Altesse Royale Baptistin I, Prince de la Principauté Belligérante de Baviel ne sera pas condamnée pour Haute Trahison et sera libérée.

Article 4
Sa Majesté Eléonor de Lauriston restitue la capitale de Baval à Son Altesse Royal Baptistin de Baviel et garde l'initiative d'une restitution d'une seconde ville.

Article 5
La principauté de Baviel renonce à toute revendication territoriale sur le Pisadou. L'île de Sérénie sera co-gouverner par Sa Majesté du Pisadou et Son Altesse de Baviel.

Article 6

L'Etat du Pisadou renonce à toute revendication territoriale sur la Baviel. Le territoire Bavalois sur le continent, terre pisadienne, est reconnu et ne sera nullement inquiété

Article 7
La Baviel et le Pisadou s’engagent à ne plus prendre les armes l’un contre l’autre, s’interdisent toute ingérence politique et toute forme d’hostilité économique non consenties. Elles se promettent ainsi une paix illimitée.

Article 8
Le général bavalois Léandria Kiyoko, futur épouse de Baptistin I, sera livré à l'Etat de Pisadou après son Mariage avec son Altesse Royale et après la naissance du futur héritier de Baviel. Celle y vivra jusqu'à la fin de sa vie, en tant que garantie de paix. .


Dernière édition par Barthelemy le Ven Mai 01, 2009 12:09 pm; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
erkaterion



Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 72
Localisation: Serveur 2 - Selenie occidentale

MessagePosté le: Ven Déc 12, 2008 11:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nous, Beorion de Laas Mar, fils d'Erkaterion, et souverain des territoires Sélènes, en dedans, à l'ouest et à l'est du Grand Océan Septentrional, indiquons aux belligérants qu'en tant qu'allié de Pisadou et de Graecia, suzerain de Baval, nous nous tenons à leur disposition s'ils souhaitent de notre part un appui pour garantir la bonne application de ce traité ou en négocier les termes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Barthelemy



Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 153

MessagePosté le: Mer Déc 24, 2008 8:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Trêve de Baval, la deuxième.

Préambule


Suite à la reprise des hostilités entre la nation Pisadienne et Bavaloise, Son Altesse Royale Hermina I, Princesse de la Principauté belligérante de Baviel, Marquise de Baval et sa Majesté Eléonor de Lauriston, Reine de l'Etat Belligérant de Pisadou, guidées par sa Majesté Impériale Euridice de Graecia, Impératrice de l'Empire belligérant de Graecia, entendent mettre fin une nouvelle fois à la guerre et aspirent à une paix durable selon les points suivants:

Article 1
Il n'y a ni vainqueur, ni vaincu dans cette deuxième guerre Pisado-Bavaloise.

Article 2

Sa Majesté Eléonor de Lauriston et son Altesse Royale Hermina I se pardonnent mutuellement pour les actes commis en leur nom. Une armistice générale est déclarée. Aucune vengeance ne pourra être exigée.

Article 3
Son Altesse Royale Hermina I laisse l'intégralité de l'île de Sérénie, dont la ville de Baval le Berceau à sa Majesté Eléonor de Lauriston.

Article 4
L'Etat Belligérant du Pisadou renonce au héritiers et aux courtisants de la lignée de son Altesse Royale Hermina I, au général bavalois Léandria Kiyoko et à tout autre héros bavalois.

Article 5

La Baviel et le Pisadou appliquent entre eux la règle suivante : "Chacun chez soit et aucun contact". Ainsi, excepté sur autorisation bavaloise, les héros pisadiens sont interdits de passage dans les territoires bavalois. De même, excepté sur autorisation pisadienne, les héros bavalois sont interdits de passage dans les territoire pisadiens. Si des héros pisadiens et bavalois se rencontrent dans un territoire étrangers, un compromis doit être rapidement conclu pour les séparer. Cette article ne s'applique pas aux diplomates.

Article 6
La Baviel et le Pisadou s’engagent à ne plus prendre les armes l’un contre l’autre, s’interdisent toute ingérence politique et toute forme d’hostilité économique non consenties. Elles se promettent ainsi une paix illimitée.


Dernière édition par Barthelemy le Ven Mai 01, 2009 12:09 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Barthelemy



Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 153

MessagePosté le: Ven Mai 01, 2009 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Traité Graeco-Bavalois, caduque.

Citation:
~~~*~~~ ~~~*~~~ ~~~*~~~

    Dans leur sagesse, Dame Euridice de Graecia, Impératrice de Graecia et Messire Baptistin, dirigeant de la colonie de Baviel, conscients et raisonnables, ici et présentement, expriment leur volonté respective d'établir un lien de vassalité entre leur deux nations.

    • L'empire de Graecia, en la personne de l'impératrice et des empereurs à venir, s'engage à protéger, aider et entretenir la jeune nation de Baviel. Pour cela, les villes de Fièvres, Furie, Volvograd et Augustrad, ainsi que leur domaine alentour, sont octroyés et sont érigés au rang de Duché.
    • L'empire élève la dignité du dirigeant Baptistin au rang de Duc.
    • L'empire est la partie suzeraine du traité.

    • La jeune colonie de Baviel, en la personne du dirigeant Baptistin et des dirigeants à venir, s'engage, en retour, a faire preuve de loyauté envers l'Empire. Pour cela elle se met sous son autorité en lui prêtant allégeance et obéissance.
    • La jeune colonie jure de ne nuire à son seigneur, à sa famille et à ses biens.
    • La jeune colonie est la partie vassale du traité.

    • Toute déloyauté ou offense grave de la partie vassale envers celle suzerain sera considérée comme Félonie. La partie suzeraine peut encourir aux armes pour rappeler son vassal à l'ordre.
    • Tout forfait ou déloyauté notable de la partie suzeraine envers celle vassale sera considéré comme Félonie. La partie vassale peut donc décider de ne plus répondre à ses devoirs de vassal.
    • Le vassal de ton vassal n'est pas ton vassal


    Fait en l'an XLI.


Dernière édition par Barthelemy le Ven Mai 01, 2009 12:09 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Barthelemy



Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 153

MessagePosté le: Ven Mai 01, 2009 12:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
    ~~*~~*~~

    Dans leur sagesse, Sa Fabuleuse Altesse Aurore de Baval, Princesse des Bavalois et Comtesse de Baval, et Sa Grâce Dwayn Andersern , Duc de Wisigoths , conscients et raisonnables, ici et présentement, expriment leur volonté respective d'établir un lien de vassalité entre leur deux nations.

    • Le Royaume de Baval, en la personne de la Princesse Souveraine et des Princes Souverains à venir, s'engage à protéger, aider et entretenir la jeune nation de Wisigoths. Pour cela, Sa Fabuleuse Altesse Aurore de Baval s'engage, d'un un premier temps, à faire un don de plus d'un million de pièce d'or et de denrées puis, dans un deuxième temps, à octroyer deux de ses villes ainsi que leur domaine alentour.
    • Dwayn Andersern est élevé au rang de Chevalier de Baval.
    • Le Royaume de Baval est la partie suzeraine du traité.
    • La jeune nation de Wisigoths, en la personne du dirigeant Dwayn et des dirigeants à venir, s'engage, en retour, a faire preuve de loyauté envers La Principauté. Pour cela elle se met sous son autorité en lui prêtant allégeance et obéissance.
    • La jeune nation de Wisigoths jure de ne nuire à son seigneur, à sa famille et à ses biens.
    • La jeune nation de Wisigoths est la partie vassale du traité.
    • Toute déloyauté ou offense grave de la partie vassale envers celle suzerain sera considérée comme Félonie. La partie suzeraine peut encourir aux armes pour rappeler son vassal à l'ordre.
    • Tout forfait ou déloyauté notable de la partie suzeraine envers celle vassale sera considéré comme Félonie. La partie vassale peut donc décider de ne plus répondre à ses devoirs de vassal.
    • Le vassal de ton vassal n'est pas ton vassal
    • Ce lien de vassalité est supérieur au lien d'honneur qui lie la jeune nation de Wisigoths à la confédération des Pirates Kimeran
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Barthelemy



Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 153

MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 11:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

~~*~~
Dans leur sagesse, la Grande Impératrice Léana Iere, dirigeante du Grand Empire d'Alvieet Sa Fabuleuse Altesse Aurore I ere de Baval, Princesse des Bavalois, Duchesse de Baval et Marquise de Sérénie , conscients et raisonnables, ici et présentement, expriment leur volonté respective d'établir un lien de vassalité entre leur deux nations.

  • L'Empire d'Alvie, en la personne de son Empereur est des Empereurs à venir, s'engage à restituer aux Bavalois l'historique ville de St-Jacques, autrefois dénommé Baval le berceau, première ville mythique de la civilisation Bavaloise, située sur l'île de Sérénie.
  • Aurore Iere de Baval est élevée au rang de Chevalier d'Alvie à vie.
  • Aurore Iere de Baval renonce à ses prétentions d'unique souveraine de Sérénie. L'île devient un Co-Marquisat et sera gouvernée par deux Co-Marquis, les souverains de Baval et d'Alvie.
  • L'Empire d'Alvie est la partie suzeraine du traité.
  • Le Royaume de Baval, en la personne de son dirigeant et des dirigeants à venir, s'engage, en retour, a faire preuve de respect envers L'Empire.
  • Le Royaume de Baval jure de ne nuire à son seigneur, à sa famille, à ses biens, à ses alliés et à ses conférés.
  • La Royaume de Baval est la partie vassale du traité.
  • Toute déloyauté ou offense grave de la partie vassale envers celle suzerain sera considérée comme Félonie. La partie suzeraine peut encourir aux armes pour rappeler son vassal à l'ordre.
  • Tout forfait ou déloyauté notable de la partie suzeraine envers celle vassale sera considéré comme Félonie. La partie vassale peut donc décider de ne plus répondre à ses devoirs de vassal.
  • Le vassal de ton vassal n'est pas ton vassal


Fait à Aurora la fille, la 1ère semaine d'avril de l'an 5

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Barthelemy



Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 153

MessagePosté le: Dim Jan 24, 2010 1:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

ACCORD DE METRIC CONCERNANT LE MALENTENDU DES TROIS VILLES DE GRADYVILLE

Dans leur sagesse, Son Altesse et Dame de Justice Elbereth Ire, Reine de Doriath et de Bélériand et Sa Majesté Sublimissime Blanche Ire, par la grâce divine, Impératrice Souveraine de Baval et Co-Duchesse de Sérénie, conscientes et raisonnables, ici et présentement, expriment leur volonté respective de mettre fin au malentendu dit “de Lik de Terni et de Neerville”.

    Article I: Son Altesse et Dame de Justice la Reine Elbereth Ire de Doriath et de Bélériand reconnaît que les terres de Gradyvilles reviennent de droit à Sa Majesté Sublimissime l'Impératrice Blanche Ire de Baval, en tant que vainqueur de la Sainte Guerre bavalo-gradienne.

    Article II: Sa Majesté Sublimissime l'Impératrice Blanche Ire de Baval accepte toutefois de le partager avec Son Altesse et Dame de Justice, comme établi avec l'Empire de Rozaria, excepté celui des villes de Terni et Neerville, qui deviennent possessions bavaloises. De même, Sa Majesté Sublimissime renonce à toute revendication sur la ville de Parc en Suentanie, ville bavaloise abandonnée involontairement à cause d'une maladi.


Fait à Metric, l'Ambassade Universelle et Graecienne en l'an 79

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Last Empires Index du Forum -> S2.Traités Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com